Rejoignez Sud Education ou Sud Recherche EPST !

Accueil > ComUE UFTMP (Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées) > Fusion-trahison à UT2

Fusion-trahison à UT2

mercredi 13 décembre 2017

Communiqué intersyndical CGT – FO – FSU – SUD Éducation – UNSA-ITRF Bio – UNSA-AI

Fusion : Trahison !

Ce matin, mardi 12 décembre, s’est tenu le conseil d’administration de l’université Toulouse-Jean Jaurès. Pour mémoire, le dernier comité technique de l’université s’est majoritairement prononcé contre le projet IDEX / UT.

La consultation des personnels et des étudiant-e-s initiée par le président Lacroix s’est déroulée les 6 et 7 décembre : les personnels se sont prononcés à 62% et les étudiant-e-s à 94% contre ce projet.

Après avoir écrit le 14 novembre que cette consultation ne constituait pas un référendum, le président s’était engagé oralement à suivre par son vote le résultat de cette consultation lors de ses interventions en assemblée générale ou lors de réunions en composantes.

Ce dernier CA s’est déroulé dans des conditions extraordinaires. Le CA a été délocalisé au dernier moment au Rectorat, sous protection policière. Le premier point à l’ordre du jour était le projet de fusion IDEX/UT. Malgré l’acceptation du président de recevoir une délégation intersyndicale, celui-ci n’a pas voulu répondre à leurs interrogations. En l’absence de réponses, la délégation a refusé de quitter la salle. De ce fait, le Président a interdit le débat fondamental entre les conseillers et a ordonné un vote immédiat sur la question de l’IDEX / UT. Ces décisions anti-démocratiques ont induit une tension extrême inédite au sein d’un CA.

Les résultats du vote ont été les suivants : sur 35 suffrages exprimés à bulletins secrets, 17 contre, 17 pour, 1 abstention, exprimés à bulletins secrets.

Alors que le Président avait refusé de répondre à la délégation sur son intention de vote, il n’a pas hésité, dès le résultat du suffrage connu, à révéler son choix favorable pour user de sa voix prépondérante et ainsi faire basculer le résultat en faveur de la fusion et donc engager l’UT2J dans cette voie contestée par une forte majorité de la communauté universitaire.

Le président s’est donc déjugé par deux fois dans ce vote. Il trahit ainsi non seulement la parole donnée mais également la communauté universitaire qui l’a porté à la direction de l’université pour de toutes autres orientations.

Les organisations syndicales signataires CGT – FO – FSU – SUD Éducation – UNSA-ITRF Bio – UNSA-AI appellent tous les personnels à participer à l’Assemblée Générale du mercredi 13 décembre à 10h30, Amphi E, afin de définir ensemble les modalités d’action à venir.

Toulouse, mardi 12 décembre 2017

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.