Rejoignez Sud Education ou Sud Recherche EPST !

Accueil > Infos UPS et ailleurs > Idex > Une lettre conjointe de J.-M. Minovez et B. Monthubert à G. Casamatta

Une lettre conjointe de J.-M. Minovez et B. Monthubert à G. Casamatta

jeudi 29 mars 2012

J.-M. Minovez avec les listes « Donnons du sens à l’UTM » et B. Monthubert avec les listes « Ensemble pour construire l’avenir de notre université » ont remporté les élections des conseils centraux, ce début de semaine, respectivement, à l’UT2-le-Mirail et à l’UT3-Paul-Sabatier et sont les probables futurs présidents de ces deux universités. Dans la lettre reproduite ci-dessous, ils s’adressent à G. Casamatta, président du PRES, pour lui demander de retirer de l’ordre du jour de la prochaine réunion du CA du PRES du 6 avril les deux points de l’ordre du jour qui concernent l’élection du président du PRES et la signature d’une convention avec l’ANR pour l’IDEX. Il s’agit des points 3 et 4 de l’ordre du jour du 6 avril (en fichier téléchargeable ci-dessous).

Texte de la lettre

Toulouse, le 28 mars 2012

Jean-Michel Minovez,
tête des listes « Donnons du sens à l’UTM »

Bertrand Monthubert,
tête des listes « Ensemble pour construire l’avenir de notre université »

A Monsieur Gilbert Casamatta

Président du PRES Université de Toulouse

Monsieur le Président,

Les résultats des élections qui viennent de se dérouler à l’Université Paul-Sabatier (UPS) et à
l’Université Toulouse-Le Mirail (UTM) donnent une indication très nette du résultat de la
future élection de leurs présidents respectifs le 26 avril pour l’UTM et le 9 mai pour l’UPS.
Nous sommes respectueux à la fois des institutions et de l’esprit démocratique. La tradition
républicaine, que nos établissements universitaires ne peuvent ignorer, consiste à considérer
qu’en période de transition démocratique les équipes sortantes doivent se limiter à expédier
les affaires courantes. Dès lors, il n’est pas possible que des décisions importantes pour
l’avenir du site universitaire de Midi-Pyrénées aient lieu dans cette période. En tant que têtes
des listes majoritaires de nos universités respectives, candidats à la présidence, nous
souhaitons que cet esprit soit respecté.

L’ordre du jour du Conseil d’Administration du PRES du 6 avril contient au moins deux
points qui engagent l’avenir : l’élection du président du PRES, et la signature d’une
convention avec l’ANR pour l’IDEX.
Rien n’impose de maintenir ces points à l’ordre du jour. Pour le premier, vous pouvez être
nommé Administrateur Provisoire en attendant une élection du président du PRES qui
pourrait se dérouler dans les semaines suivant l’élection des nouvelles équipes universitaires.
Pour le second, vous savez que nous n’avons plus d’impératif de signature au mois d’avril : la
convention de préfinancement évoque la date du 31 décembre 2012, et nous savons également
que le PRES Sorbonne-Paris-Cité a exprimé publiquement son choix de laisser du temps pour
consulter les conseils des établissements concernés avant de signer une convention, ce qui
n’aura donc pas lieu avant plusieurs semaines. Refuser de signer dans l’urgence ne nous
isolerait en rien du reste de la communauté universitaire.

Tout cela nous conduit à vous demander de reporter les points 3 et 4 de l’ordre du jour du
prochain CA. Cela permettra de respecter le voeu exprimé par la quasi-unanimité des membres
des Conseils Scientifiques réunis le 22 mars qui « demande que la signature de la convention
soit différée jusqu’à la fin d’année pour permettre la clarification, l’amendement et
l’appropriation du projet par les établissements après un large débat au sein de la
communauté ». Enfin, lors de nos campagnes respectives, nous nous sommes engagés à
mettre en oeuvre une réorientation du projet IDEX afin de construire, collectivement, une
Université de Toulouse qui n’a de sens que si elle respecte nos missions de service public
d’enseignement supérieur et de recherche, ainsi que nos valeurs de collégialité et de
démocratie. Nous sommes les garants de cet engagement.

Nous sommes convaincus que vous aurez à coeur de répondre à cette demande légitime, qui
permettra d’entamer la nouvelle période sur des bases saines.

Avec nos salutations les plus sincères,

Jean-Michel Minovez,

tête des listes « Donnons du sens à l’UTM »

Bertrand Monthubert,

tête des listes « Ensemble pour construire l’avenir de notre université »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.