Rejoignez Sud Education ou Sud Recherche EPST !

Accueil > Infos UPS et ailleurs > Idex > Idex UNITI : l’intersyndicale dénonce la précipitation et appelle au (...)

Idex UNITI : l’intersyndicale dénonce la précipitation et appelle au dialogue

jeudi 31 mai 2012

Sur le site du PRES (http://www.univ-toulouse.fr/univers... ), on peut lire que les inquiétudes et les critiques exprimées par les personnels avaient été entendues et un texte présentant une PROPOSITION DE METHODE DE REVISION DU PROJET IDEX/UT est mis en ligne. Contrairement à ce que pourraient laisser penser les belles paroles affichées, ce texte (qui présente curieusement un processus en 8 phases dont la troisième termine avant que la 1ère ait commencé !), via la mise en place d’un comité de pilotage par cooptation, ne présente qu’une apparence de dialogue avec les personnels. Au moment où des assises au niveau national et au niveau local sont promises pour l’automne prochain, une période de réflexion et de réorientation profonde pour l’ESR est enfin possible. Les déclarations officielles en haut lieu avec, par exemple, la remise en cause de la LRU, laissent la perspective de revenir sur les actions dévastatrices menées par le précédent gouvernement dont les IDEX ne sont qu’une partie, certes insigne. Dans ces conditions, le calendrier précipité que propose le PRES est incompréhensible ; en apportant des retouches à la marge à un projet dont on ne veut pas, le principal effet du dispositif de révision mis en place sera de sauver, coûte que coûte, le principe des IDEX, c’est-à-dire, d’entériner la politique mise en place par le précédent gouvernement. Dans le texte ci-dessous une large intersyndicale demande que le PRES arrête de simuler l’urgence et laisse chaque établissement s’emparer de la question, en commençant par la tenue d’AG co-organisées par les syndicats.

Texte du communiqué de l’IS

Toulouse, le 31 mai 2012

Communiqué de l’intersyndicale de site

Les récentes élections ont porté à la présidence des conseils des établissements toulousains, des équipes élues sur la volonté affichée d’être à l’écoute des personnels et de promouvoir une organisation plus démocratique, et sur le rejet de l’Idex UNITI. L’intersyndicale de site s’inquiète de la méthode employée par les nouvelles équipes dirigeantes concernant le dossier Idex. La « PROPOSITION DE METHODE DE REVISION DU PROJET IDEX/UT », texte du 18 mai 2012, qui leur a été envoyée hier est inacceptable. Les personnels, en permettant l’élection de nouveaux présidents à Toulouse 2, 3 et à l’INP, ont exprimé l’espoir de nouvelles méthodes, notamment en terme de concertation. La concertation n’est pas celle que nous attendions, de loin s’en faut, sans parler d’un calendrier plus que précipité !

Le comité de pilotage (COPIL), mis en place par le bureau du PRES, pour orchestrer la révision du projet IDEX/UT doit se baser sur les remontées des établissements, pour proposer un calendrier et une méthode d’ici... le vendredi 1er juin !
Les organisations syndicales, représentatives des personnels, n’ont pas été consultées. Les membres cooptés du COPIL ne représentent qu’eux-mêmes et ne portent aucun mandat syndical. Comment ce COPIL pourrait-il dans ces conditions, en un temps record, établir une véritable feuille de route ? Les changements de gouvernance au niveau local comme au niveau national doivent nous laisser la possibilité de sortir de l’urgence sur le dossier Idex, le gouvernement ayant annoncé une profonde refonte du paysage national de l’Enseignement Supérieur et la Recherche et des états généraux pour l’automne prochain.

En conséquence, nous demandons que les décisions du COPIL soient ajournées sine die et qu’une véritable consultation des personnels soit initiée par les présidents des établissements. Nous leur demandons d’inviter le plus vite possible et dans chaque établissement, tous les personnels à des AG co-organisées avec l’intersyndicale. Afin de restaurer un climat de confiance, ces moments d’information, de consultation et de prise de parole ouverte sont indispensables.

Nous rappelons que l’intersyndicale de site a émis des positions très claires sur la question des Idex (cf. communiqué du 16 mai : NON AUX IDEX ! NON A UNITI à Toulouse ! http://www.solidaires-ups.org/spip....), qui sont en phase avec celles des centrales syndicales nationales ; nous attendons toujours un signal fort du changement annoncé et l’abandon de toutes les politiques néfastes mises en place par le précédent gouvernement (http://www.solidaires-ups.org/spip....).

Signataires : Syndicats CGT des établissements du PRES, SNTRS-CGT, CGT INRA, SNCS-FSU, SNESUP Midi-Pyrénées, SNESUP INSA, SUD Solidaires, SNPREES-FO.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.