Rejoignez Sud Education ou Sud Recherche EPST !

Accueil > Infos UPS et ailleurs > Idex > Communiqué Intersyndical

Communiqué Intersyndical

vendredi 16 mars 2012

Communiqué de presse de l’intersyndicale des personnels des établissements universitaires toulousains

Moratoire pour l’IDEX UNITI !

Le projet d’Initiative d’Excellence toulousain (IDEX-UNITI) fait partie des 8 projets sélectionnés par un jury international. Il prévoit pour toute la région Midi Pyrénées la fusion à l’horizon 2018 des trois
universités et de toutes les écoles d’ingénieurs en un seul grand établissement, appelé Université de Toulouse (UT), qui accueillerait 94000 étudiants avec l’objectif essentiel de mettre en place un périmètre d’excellence, appelé UT*, qui concernerait autant les formations que la recherche et qui instaurerait une université à deux
vitesses. Ce projet dont le contenu a été élaboré dans le secret et qui n’a commencé à circuler dans sa version actuelle que fin janvier vers les organisations syndicales et avec la mention « diffusion restreinte » suscite des inquiétudes grandissantes parmi les personnels et les étudiants qui se sont exprimées dans des assemblées générales, dans plusieurs instances des établissements concernés et lors de la réunion des Conseils d’Administration convoquée mercredi 7 mars. Les raisons en sont :

  • L’atteinte à la démocratie universitaire que constitue la mise en place d’une gouvernance autoritaire : un directeur général exécutif (« seul maître à bord ») assisté d’un comité exécutif et d’un conseil de surveillance pour gérer l’UT et le budget global de la communauté ; l’adhésion par pacte à l’Université de Toulouse assortie de sanctions automatiques pour les établissements qui ne le respecteraient pas ; une représentation extrêmement limitée des personnels et des étudiants dans les instances du grand établissement.
  • La définition d’un périmètre d’excellence en recherche basé sur des indices bibliométriques et qui s’appuierait sur les Laboratoires déjà labellisés d’Excellence (LABEX). Ces équipes absorberaient non seulement les crédits liés à UNITI mais aussi un pourcentage non négligeable du budget global. Elles seraient les seules à bénéficier des nouveaux recrutements mais aussi d’avancement et de primes pour leur personnel.
  • L’instauration d’une filière d’excellence orientée vers les projets IDEFI (20000 étudiants seraient sélectionnés parmi les 94000) avec des Licences et des Masters « étoilés » et un objectif de 1000 diplômés des licences étoilées ; C’est donc une université à 2 vitesses qui ne met pas au coeur de son projet la réussite de tous les étudiants à égalité de chances.
  • Une atteinte au statut des personnels par la création d’enseignants contractuels sur des contrats de 2 fois 3 ans sur le modèle des « tenure track » (pérennisation sous condition) et la menace d’une réduction du nombre d’emplois par les restructurations et les « économies d’échelle » annoncées.

Ce projet ne constitue en rien un progrès, il est même dangereux pour l’avenir de la recherche universitaire Midi Pyrénéenne, la réussite des étudiants et le bon fonctionnement des établissements. Les personnels expriment de plus en plus fort leur opposition à la signature dans la précipitation par le CA du PRES de toute convention avec le ministère qui engagerait l’avenir et de tout pacte par les CA des établissements. Ils s’indignent du discours trompeur de Mr Casamatta (président du PRES) qui tente de minimiser l’importance
de la signature de cette convention alors que le projet de convention fait apparaître clairement qu’elle entérinerait le projet tel qu’il est rédigé dans l’IDEX UNITI. Ils exigent un vrai dialogue et la mise en place d’une large consultation des personnels et des étudiants pour l’élaboration d’un projet qui mette les étudiants et leur réussite au coeur de ses objectifs, qui assure un fonctionnement démocratique seul à même de favoriser les collaborations et les échanges en lieu et place de la compétition et la ségrégation dont est porteur le projet actuel.

14 mars 2012

Signataires : SNESup-FSU, Syndicats CGT des établissements du PRES, SNTRS-CGT, CGT INRA, SNCSFSU, SUD Solidaires, SGEN Midi Pyrénées, FSU Toulouse 3.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.