Les personnels de la FSI demandent l’ajournement du vote des statuts de la COMUE

Alors que de nombreuses voix (CNESER, CT, composantes, UFR, syndicats, …) demandent un moratoire sur le projet de COMUE, la direction de Toulouse 3 veut valider l’adhésion de l’UT3 au projet de COMUE dès la réunion d’un congrès (CA+CAC) le lundi 23 juin.

Lors d’une assemblée générale des personnels organisée par la Faculté des Sciences et Ingéniérie (FSI), lundi 16 juin, les personnels ont voté une motion pour dénoncer cette précipitation et demander l’ajournement du vote du congrès ainsi qu’un moratoire sur le projet.

  1. ag-fsi-16juin2014
  2. motion_ag-des-personnels-fsi_16juin2014

Motion de l’assemblée des personnels

de la Faculté des Sciences et Ingéniérie (FSI) :

Au vu du grand nombre de questions qui restent en suspens, les personnels de la Faculté des Sciences et Ingéniérie, réunis en assemblée générale, s’étonnent du vote précipité des statuts de la COMUE programmé lors d’un congrès le lundi 23 juin. Ils demandent l’ajournement de ce vote et s’associent à la demande du CNESER pour la mise en place d’un moratoire sur le projet de COMUE afin que les enjeux et conséquences soient clairement exprimés et puissent être entendus et débattus par l’ensemble de tous les personnels.