Solidaires-UPS

Rejoignez Sud Education ou Sud Recherche EPST !

Accueil > Infos UPS et ailleurs > Amplifier la mobilisation jusqu’au retrait du projet de loi « travail » : AG (...)

Amplifier la mobilisation jusqu’au retrait du projet de loi « travail » : AG des personnels à l’UPS, jeudi 7 avril

mardi 5 avril 2016

Amplifier la mobilisation jusqu’au retrait du projet de loi « travail »

Le 31 mars, nous sommes nombreux, salariés du public comme du privé, jeunes, chômeurs, à nous être mobilisés et à avoir fait grève contre le projet de loi « travail ».

A Toulouse plus de 60 000 personnes ont défilé dans les rues de Toulouse.
la loi « travail » nous concerne toutes et tous.

Aujourd’hui, le code du travail est la norme. Aucun accord local, de branche ou d’entreprise ne peut être moins favorable que ce texte. C’est cette hiérarchie des normes que le gouvernement veut supprimer. Cela entrainera des baisses de salaires, une augmentation et une flexibilisation du temps de travail pour des millions de salariés. A cela s’ajoute de nombreuses mesures pour faciliter les licenciements.
Dans le public, beaucoup de collègues ne sont pas titulaires et pourront être amené à travailler dans le privé. Ils seront directement concernés par cette loi.

Ceux qui sont fonctionnaires n’en sont pas moins concernés. Ainsi le démantèlement de la médecine du travail avec la disparition des visites médicales à l’embauche et biennale et la fin de l’obligation de recherche de reclassement des travailleurs jugés inaptes sont facilement transposables dans la fonction publique.

Mais surtout, une fois le code du travail démantelé, la prochaine étape sera de se débarrasser du fonctionnariat en en finissant avec « l’emploi à vie » et en autorisant, ministère par ministère, services par services, à déroger aux statuts de la fonction publique (le code du travail des fonctionnaires). Cela a d’ailleurs déjà commencé avec l’individualisation des primes qui va se mettre en place via la RIFSEEP ou avec la modulation de service des enseignants- chercheurs que l’IGAENR propose d’imposer et d’appliquer selon des modalités propres à chaque établissement.

Enfin, dans l’enseignement supérieur et la recherche, nous connaissons déjà largement la précarité que veut généraliser la loi « travail ». Pour des embauches de fonctionnaires, nous avons toutes les raisons de nous battre aux côtés des salariés du privé et des sans-emplois !

Après le 31 mars, se mobiliser plus nombreux et plus déterminés
Le débat parlementaire commencera le 3 mai. La prochaine journée d’action et de grève interprofessionnelle est le samedi 9 avril. La mobilisation doit encore s’amplifier dans les semaines qui viennent pour mettre un coup d’arrêt àcettepolitiquequiviseàgénéraliserlaprécarité. Dans tous les labos, dans tous les services, nous devons maintenant discuter de comment nous mobiliser jusqu’au retrait de la loi « travail ».

Assemblée Générale des personnels
jeudi 7 avril - 12h30 - Amphi maxwell (bât 3tp2)

manifestAtion
samedi 9 avril 11h - Arnaud bernard

A l’appel des syndicats suivants : SNTRS-CGT, CGT FERC Sup, SNCS-FSU, SNESUP-FSU, SNASUB-FSU, SUD Recherche EPST, SUD Education, SNPREES-FO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.