Solidaires-UPS

Rejoignez Sud Education ou Sud Recherche EPST !

Accueil > Infos UPS et ailleurs > Appel intersyndical ESR Rangueil du 26 mai

Appel intersyndical ESR Rangueil du 26 mai

mercredi 25 mai 2016

Le mouvement s’amplifie pour obtenir le retrait de la « loi travail ».

Par la grève, nous pouvons tous renforcer la mobilisation
 

 
La lutte contre le projet de la « loi travail » prend de l’ampleur. Les salariés des raffineries sont en grève et arrêtent la production. Les blocages économiques se multiplient. Les dockers, les cheminots, les contrôleurs aériens sont en train de rejoindre la mobilisation. Les camionneurs continuent à se mobiliser et ont montré que la lutte paie en obtenant un premier recul du gouvernement. Ce qui est maintenant à l’ordre du jour c’est le tous ensemble, dans l’action et dans la grève pour faire reculer le gouvernement.
 
Les organisations syndicale du campus Paul Sabatier tiennent à rappeler que cette loi est une agression sans précédent contre les droits des salariè-es et des chômeur- ses. En faisant primer les accords d’entreprises sur les accords de branche et sur le code du travail (inversion de la hiérarchie des normes), le gouvernement ouvre la porte à un retour en arrière sur un siècle d’acquis sociaux (temps de travail salaires, repos obligatoires…). Tout le monde est concerné, y compris les fonctionnaires : remise en cause des CHSCT, de la médecine du travail… et surtout, une fois le code du travail détruit, le prochain gouvernement n’aura pas de mal à s’en prendre au statut des fonctionnaires ! Statut déjà mis à mal par une série de réformes comme la RIFSEEP dont nous continuons à demander le retrait.

Le gouvernement Valls, en annonçant le recours au 49-3 (article de la Constitution qui permet l’adoption d’un texte sans passer par le vote des députés), joue le passage en force et montre définitivement le mépris qu’il porte à la majorité de la population, dont on sait qu’elle rejette massivement ce texte. Mais le précédent du CPE (contrat première embauche en 2006) nous rappelle qu’une loi adoptée au 49.3 peut être retirée grâce à la mobilisation déterminée des salariés, des chômeurs et de la jeunesse.

Dans le supérieur et la recherche toujours plus d’austérité

Suite à un courrier de la conférence des présidents d’universités, Hollande s’était, à la mi-avril, engagé à augmenter le budget des universités pour faire face aux 100 000 inscriptions supplémentaires d’étudiants en 2015 et 2016. Un mois plus tard, la vague promesse s’est muée en chiffres bruts et ce sont des coupes de 200 millions d’euros dans le budget de l’Enseignement Supérieur Recherche qui viennent d’être annoncées. Les recrutements, les primes et les carrières seront les premières victimes de ce nouveau plan d’austérité.

Dès jeudi, en grève et en manifestation
 
Le gouvernement reste dans sa posture de mépris et d’arrogance. Pour gagner, il n’y a qu’une façon, c’est bloquer et construire partout la grève, seul moyen d’arrêter la machine et d’imposer un rapport de force suffisant. Une grève efficace et qui a du sens est une grève active : manifestations, actions, information des collègues qui ne sont pas encore convaincus de se mobiliser…. 
 
Ce jeudi 26 mai, nous avons une nouvelle occasion de sortit massivement dans la rue lors de la journée de grève et de manifestation nationale.
 
En ce sens, les syndicats CGT, FO, FSU, SUD de l’ESR Rangueil appellent face au déni de démocratie, à amplifier la mobilisation. 

Manifestation jeudi 26 mai,
14h30 Métro Compans

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.