Solidaires-UPS

Rejoignez Sud Education ou Sud Recherche EPST !

Accueil > ComUE UFTMP (Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées) > Lycée, bac, sélection à l’université : mobilisation nationale le 1er (...)

Lycée, bac, sélection à l’université : mobilisation nationale le 1er février

dimanche 28 janvier 2018

Lycée, bac, sélection à l’université : mobilisation nationale le 1er février

Vers un lycée à la carte

Le rapport Mathiot préconise d’en finir avec les filières pour instaurer un lycée semestrialisé et modulaire avec 9 parcours de majeures. Sous couvert d’une liberté de choix, ce qui est imposée c’est l’orientation précoce dès la 2nde, l’accentuation du déterminisme social et des inégalités territoriales, la fin de la notion d’équipe pédagogique puisque le groupe classe disparaît.

Casse du bac national

Le bac réformé ne comportera plus que 4 épreuves terminales, ce qui l’oriente vers un diplôme « maison » dépendant de l’établissement, cassant ainsi sa valeur nationale. Avec le contrôle continu, l’évaluation des élèves deviendra de plus en plus source de tension avec les élèves et leurs familles et il sera beaucoup plus difficile de la faire correspondre à des enjeux formatifs et pédagogiques.

Sélection à l’entrée de l’Université

Dès cette année, le bac ne sera plus suffisant pour accéder à l’université. Lettres de recommandations, engagements associatifs (et pourquoi pas relevé de compte bancaire des parents ?) seront demandés par les Universités. Organiser la pénurie pour instaurer la sélection : c’est le sale coup de ce gouvernement. Lycée modulaire + bac local + sélection : l’université ne comptera même plus les 11 % d’enfants d’ouvriers/ères qui y étudient actuellement.

Défendre une éducation égalitaire

SUD éducation appelle à construire la riposte dès maintenant.

Les fédérations syndicales FERC-CGT, FNEC-FP FO, FSU, SGL, SUD éducation, Solidaires étudiant-e-s, Unef, UNL, UNL-SD appellent les lycéen·nes, les étudiant·es, les personnels des universités et des lycées à se mobiliser le jeudi 1er février 2018, à se réunir, dès maintenant, en assemblée générale pour débattre des réformes, à se mobiliser sous toutes les formes décidées collectivement, y compris par la grève le jeudi 1er février, dans les universités et les lycées.

Lire en ligne sur le site de Sud Education

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.