Solidaires-UPS

Rejoignez Sud Education ou Sud Recherche EPST !

Accueil > Infos UPS et ailleurs > Réponse au courriel du président dénonçant des tags faisant la promotion de (...)

Réponse au courriel du président dénonçant des tags faisant la promotion de revendications pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes (8 mars)

vendredi 15 mars 2019

Association Féministe des Universités et des Écoles de Toulouse à l’attention du président de l’UT3,

Fait à Toulouse, le 12 mars 2019

Objet : Réponse au courriel du président dénonçant des tags faisant la promotion de revendications pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes (8 mars)

Monsieur Vinel,

De nombreux bâtiments et espaces de vie du campus sont recouverts de tags en référence au système oppressif patriarcal, phallocentrique et sexiste international.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces agissements de personnes anonymes dans l’enceinte de notre établissement. La dégradation de biens publics est inacceptable.

Nous tenons à vous rappeler qu’aucun espace d’affichage et d’expression, prévu à cet effet ou non, n’a le droit de véhiculer des images ou propos sexistes qui créent de surcroît un environnement ou une ambiance intimidante, hostile, dégradante, humiliante ou offensante
(article L.1142-2-1 du Code du travail).

Aussi, monsieur le président, nous nous interrogeons sur votre positionnement politique sur la lutte pour l’égalité entre les êtres humains.
Écrirez-vous un courriel à l’ensemble du personnel de l’université et aux étudiant·e·s pour leur signaler que vous condamnez personnellement les affiches de soirées étudiantes - affichées dans notre établissement et produites par des associations domiciliées à l’UT3 - régulièrement empreintes de sexisme et dégradantes, qui objectifient le corps des femmes ?

Écrirez-vous un courriel pour signaler que vous condamnez personnellement
les tags de pénis sur les murs et au sol même du bâtiment dans lequel vous exercez vos fonctions ?

Écrirez-vous un courriel pour signaler que vous condamnez personnellement le vandalisme sur la porte de notre association dont on a arraché les affiches contenant les horaires de nos permanences d’écoute et les numéros d’urgences pour les personnes victimes de violences sexuelles, pour les
remplacer par un dessin fondamentalement sexiste ?

Écrirez-vous un courriel pour signaler que vous condamnez personnellement le sexisme environnemental, les « blagues » sexistes, le harcèlement sexuel et les agresseurs sexuels relevant ne serait-ce que des affaires en cours au sein de votre établissement ?

Nous trouvons particulièrement inacceptable que vous choisissiez ainsi votre combat. Car certes, vous pouvez toujours critiquer la forme de la démarche. Mais ce mode d’expression politique artistique pour les droits des femmes n’est que l’expression d’un manque dans votre établissement. Ne feriez-vous pas mieux de mettre en place des moyens efficaces de lutter contre les violences sexuelles et sexistes quotidiennes vécues par les personnes concernées, plutôt que de prendre un temps précieux à dénoncer l’écriture de messages dé-légitimant ces mêmes violences ?

Les membres d’AFUTÉ·E

Avec les soutiens de l’UET , de Sud Education et Sud Recherche EPST et du CLEF

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.