Stop aux facs en faillite, ré-engagement de l’État !

Une assemblée générale de l’ensemble des personnels de l’université Paul Sabatier s’est tenue le 2 avril à l’appel de CGT, FO, SUD et FSU. L’Assemblée a approuvé à l’unanimité les revendications suivantes :

à télécharger : revendic_ag_UPS2avril15


Revendications nationales

  • Plan pluriannuel de création de postes statutaires à débuter tout de suite, création de 6000 postes par an pendant 10 ans,
  • Retour de la masse salariale des universités dans le budget de l’état,
  • Augmentation des salaires de 15 % minimum,
  • Intégration des primes dans le traitement,
  • Arrêt de la mise en place du nouveau régime indemnitaire dans la fonction publique (RIFSEEP),
  • Maintien du statut national des personnels,
  • Arrêt de la mise en place de la réforme Fioraso (COMUE),
  • Abolition des frais d’inscriptions pour les doctorants,
  • Conditions de travail décentes garanties et un traitement équitable,
  • Retrait du pacte de responsabilité et du projet de loi Macron.

Revendications locales

  • Des postes de fonctionnaires titulaires et des moyens suffisants dans nos établissements pour pouvoir fonctionner, notamment rétablissement des 900000 euros de masse salariale gelés au titre de la campagne d’emplois 2015 de l’UPS, 6 postes pour les secrétariats pédagogiques de la FSI ;
  • Rétablissement du volume horaire correspondant à la réduction de 15% de l’offre de formation ;
  • Aucun poste gelé, titularisation des contractuels par création de postes statutaires !

Nous appelons à la journée nationale interprofessionnelle de GREVE et manifestations contre la loi Macron, l’austérité et le pacte de responsabilité